Astuces Quels sont les principaux risques à la maison pour votre chien ?
21

mars

9 mois ago

Quels sont les principaux risques à la maison pour votre chien ?

Les chiens ne sont pas des animaux très méfiants. Curieux et gourmands, ils ont vite fait de s’intoxiquer ou de faire une mauvaise chute. Voici les principaux points de vigilance afin de prévenir les risques à la maison pour votre fidèle compagnon.

Les risques possibles

Les chutes

En appartement ou dans une maison à étages, il n’est pas rare de voir nos amis de compagnie tomber d’une fenêtre. En équipant celles-ci de moustiquaires ou d’un grillage, vous préviendrez efficacement ce risque.

Les coupures

Nettoyez bien le sol si vous cassez de la vaisselle. Votre compagnon pourrait se blesser aux coussinets sur des débris.

Les grandes races peuvent aussi renverser accidentellement un bibelot avec leur queue ! En tombant, l’objet décoratif pourrait se briser, et entrainer là aussi une blessure aux coussinets. Ayez le réflexe de placer vos bibelots en hauteur, hors de portée.

Les brûlures

Il convient de tenir votre toutou éloigné des lieux de cuisson, du fer à repasser, de la cheminée, et bien sûr du barbecue, qui est si tentant avec sa viande grillée. Gourmandise ou maladresse peuvent conduire à une brûlure très grave.

Les intoxications

Très gourmands, les chiens ont vite fait de s’intoxiquer avec un aliment, un médicament, ou un produit. Contrairement aux animaux sauvages, ils ne savent pas reconnaître les aliments toxiques.

Le chocolat ingéré en quantité importante leur est fatal, mais d’autres aliments peuvent aussi causer une intoxication légère : l’ail, l’oignon, l’échalote, la levure fraiche, les avocats, les poireaux, et même les raisins ! Évitez donc de partager votre repas avec votre animal et tenez-vous-en aux croquettes.

chien maison liste danger

Les produits ménagers sont toxiques et il n’est pas impossible que votre toutou se mette en tête d’y goûter. Ce n’est pas sa faute : même les pastilles pour lave-vaisselle ressemblent à des friandises ! Là encore, la prévention est de mise : rangez vos produits d’entretien dans des placards en hauteur, inaccessibles.

Ne laissez jamais trainer de médicaments, pas même un innocent paracétamol sur la table de nuit. De nombreux médicaments pour humains sont fatals aux chiens. On y pense moins, mais les huiles essentielles impliquent les mêmes précautions : elles peuvent être très irritantes pour la peau et les poumons de nos animaux de compagnie.

Les électrocutions

Les chiots aiment mordiller tout ce qui traine, dont les câbles électriques ! Plus rarement, les spécimens adultes au tempérament destructeur peuvent aussi s’en prendre aux fils électriques. L’installation de gaines et de boites à câbles peut sauver la vie de votre ami.

Les étouffements

Comme les chiens adorent mâchouiller, et pas seulement les os à moelle, il peut leur arriver de s’étouffer avec des sacs plastiques ou des petits objets qu’ils vous auraient chapardés. Pensez à toujours bien ranger vos affaires au fur et à mesure et à apprendre à vos enfants à faire de même.

En cas de travaux

Si vous réalisez des travaux dans votre logement, mieux vaut garder votre chouchou à l’extérieur. Chute de matériaux, intoxications aux produits, ou encore inhalations, sont autant de dangers qui guettent votre animal sur un chantier.

Au jardin

Si vous aimez fleurir votre jardin, évitez les plantes suivantes : gui, muguet, if, laurier-rose, lys, hortensias, aloès, et rhododendron. Votre fidèle compagnon pourrait s’intoxiquer s’il les grignote.

Prudence avec les points d’eau (piscine, étang…) : une solide clôture permet d’éviter la mort par noyade de votre animal. Soyez prudent et sécurisez votre jardin !

Que faire en cas d’accident ?

En cas d’accident ou d’empoisonnement, conduisez sans attendre votre compagnon aux urgences vétérinaires les plus proches. Les symptômes des intoxications ne sont pas toujours visibles tout de suite : vomissements et autres troubles digestifs, convulsions, tremblements, salivation excessive… Surtout, ne tentez rien par vous-même, comme de le faire vomir ou le faire boire.

Anticipez ces frais et protégez votre budget : souscrivez une assurance pour votre animal de compagnie (à découvrir chez Animal-assur). Mieux vaut une petite mensualité, qu’une grosse facture de véto juste le mois avant de partir en vacances ! Une assurance couvrira tous vos frais vétérinaires, toute l’année.

La maison comporte bien des risques pour votre fidèle compagnon, mais avec un peu de prévention et beaucoup d’attention, bien des accidents peuvent être évités.

Tag: