Travaux Double ou triple vitrage : le crédit d’impôt est prolongé jusqu’en fin d’année
10

mars

3 mois ago

Double ou triple vitrage : le crédit d’impôt est prolongé jusqu’en fin d’année

Pour limiter les pertes énergétiques de votre maison, il est parfois nécessaire de remplacer les fenêtres de votre maison. Si l’on sait que cela coûte cher, l’État a mis en place un dispositif de réduction des coûts d’investissement. En ce sens, le crédit d’impôt pour la transition énergétique a été prolongé jusqu’en fin d’année concernant le remplacement des fenêtres.

Changez vos fenêtres pour bénéficier du crédit d’impôt

Avec l’installation de fenêtre en double ou triple vitrage (comme sur ce site par exemple), vous pouvez réaliser des économies substantielles sur votre facture énergétique. En effet, on estime à 15% le taux de déperdition énergétique émanant des fenêtres. Le crédit d’impôt de transition énergétique est alors prolongé jusqu’en fin d’année afin de permettre de mieux contribuer au programme d’économie d’énergie qui a été enclenché dans le cadre de la croissance verte. Ce crédit d’impôt concerne surtout certains travaux tels que les fenêtres, les portes-fenêtres, les fenêtres de toit ainsi que les toits isolants.

Quelles sont les conditions d’application du crédit d’impôt ?

Pour bénéficier du crédit d’impôt pour la pose de vos nouvelles fenêtres, il est important de respecter certaines conditions. D’abord, il faut que la résidence sur laquelle les fenêtres vont être posées soit la résidence principale du particulier en question. Elle doit aussi être construite depuis plus de 2 ans. Ensuite, il est nécessaire que le demandeur soit imposable en France et qu’il y réside de manière habituelle.
À noter qu’avec ce crédit d’impôt, les dépenses liées à l’équipement des fenêtres isolantes sont allégées de 30% et ceci est valable surtout si la main d’œuvre est réalisée par une entreprise reconnue Qualibat RGE (Reconnue Garant de l’Environnement). Depuis 2014, les propriétaires et bailleurs ont été exclus de ce dispositif et n’ont plus droit au crédit d’impôt.

renovation fenetre crédit d'impot

Quelles sont les conditions dépenses éligibles et leur renouvellement ?

Il faut dire que les travaux de rénovation énergétique font l’objet d’un crédit d’impôt dans la limite des plafonds de dépense qui ont été fixés par l’État. Ainsi, ce plafond est de 8000 euros pour un particulier célibataire et de 16000 euros pour un couple avec une imposition commune avec une majoration de 400 euros pour chaque enfant à charge. À compter du premier débit, les dépenses de travaux d’économies d’énergie sont cumulées et bloquées dès qu’ils arrivent au plafond indiqué. Une fois passé ce délai, le plafond est renouvelé.

Tag: