Métier Connaitre le métier de diagnostiqueur immobilier
15

décembre

9 mois ago

Connaitre le métier de diagnostiqueur immobilier

Profession récente née à la fin des années 1990, la profession de diagnostiqueur immobilier ne cesse d’évoluer. Ce professionnel est un expert dans les normes de construction. En effet, il intervient lors de transactions immobilières, mais intervient également lors de la construction, ou de la rénovation d’un bâtiment. Ainsi, il effectue différents types de diagnostics qui portent sur la surface, la santé, ou la sécurité.

Etudes et formation du diagnostiqueur immobilier

Afin de pouvoir effectuer certains diagnostics, le diagnostiqueur immobilier doit détenir une certification. L’obtention de cette certification nécessite alors de solides connaissances techniques. Celles-ci peuvent s’acquérir soit en suivant une formation dans un centre agrée comme ADI Formation (formation-adi.fr), soit avec un diplôme Bac+2 dans le bâtiment, l’HSE ou encore les professions immobilières.

Toutefois, depuis début 2012, la certification diagnostic de performance énergétique nécessite quant à elle la détention d’un Bac+2 minimum, ou trois ans d’expérience. La certification diagnostic de performance énergétique de niveau 2 nécessite la détention d’un Bac+3 minimum, ou 5 ans d’expérience.

Les activités de l’expert en diagnostic immobilier

S’agissant d’un professionnel effectuant différents diagnostics obligatoires ou non, celui-ci effectue des diagnostics portant sur la surface, la santé ou la sécurité comme le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, le diagnostic de performance énergétique, le diagnostic électricité et gaz, le diagnostic termites, ou encore le métrage loi Carrez.

Les différentes qualités et compétences du professionnel

Travaillant la plupart du temps seul, il est primordial que le diagnostiqueur soit parfaitement autonome. D’autre part, sa première qualité doit avant tout être l’honnêteté. En effet, ce professionnel doit être toujours impartial et juste dans la réalisation de son métier, et notamment lorsqu’il rédige ses rapports. Dans le cas contraire, cet expert en diagnostic immobilier peut être soumis à des sanctions pénales. Ce professionnel doit alors veiller à ne porter atteinte à aucune personne, et agir en tant qu’expert qui respecte ses clients.

Par ailleurs, la minutie, la rigueur et le sens de l’analyse sont des qualités que doit posséder un bon diagnostiqueur.

Les différentes évolutions possibles

Selon l’entreprise pour laquelle le diagnostiqueur immobilier (comme la Franchise Arliane) exerce, les évolutions diffèrent. A titre d’exemple, s’il exerce dans une grande entreprise, le diagnostiqueur peut accéder par la suite à des missions de management d’équipe, ou bien prendre la tête d’une agence.

A contrario, dans une petite et moyenne entreprise, le faible effectif de celle-ci ne va pas amener forcément des responsabilités croissantes. Néanmoins, ce professionnel peut tout de même prendre une part d’intéressement ou s’associer avec le directeur de l’entreprise.

Par ailleurs, un professionnel expérimenté peut également se mettre à son compte. Cependant, que ce soit en tant que franchisé ou en tant qu’indépendant, une installation nécessitera un investissement financier assez lourd.

En tout cas, avec les nouvelles obligations dans ce domaine, le métier de diagnostiqueur immobilier est promis à un bel avenir.

Tag: